Service des Infrastructures Neuchâtel
 > Accueil  > Épuration des eaux  > Station d'épuration (Step)  > Présentation de la step
Page pour impression

Présentation de la step

Vue de la step

Pour un bref aperçu  de la STEP, vous êtes invités à "cliquer" sur les différentes installations représentées sur le plan schématique animé ci-contre

bâtiment administratif dégrilleur épaississement des boues dégrilleur d'orage dessablage, déshuilage et tamisage décantation primaire traitement biologique à boue activée traitement biologique à cultures fixées rejets dans le lac désodorisation déshydratation et évacuation des boues épaississement des boues digestion et valorisation des boues digestion et valorisation des boues filtration Plan de la step


Documentaire sur la STEP de Neuchâtel


Bâtiment administratif

La Step occupe sept personnes à temps complet. Elle accueille régulièrement des stagiaires, des experts, des étudiants et fait parfois l'objet de travail de diplôme, de licence, voire de doctorat.

Les activités d'électricien, de laborantin, de mécanicien, d'hydraulicien, de chimiste y sont représentées.

L'exploitation est totalement centralisée et pilotée par ordinateur.

Dégrilleur d'orage

Lorsque le débit dépasse les valeurs de dimensionnement (gros orage), une partie de l'eau est déversée avant l'entrée de la Step. Cette eau passe à travers un système de grilles où les déchets grossiers sont retenus.

Dégrilleur

L'eau usée passe à travers des grilles (30 mm) où sont retenus les gros déchets. Ces derniers sont ensuite évacués par camion en traitements spéciaux.

Dessablage, déshuilage et tamisage

Traitement destiné à retirer le sable charrié par les canalisations, récupération des graisses contenues dans les eaux usées et enfin un passage de l'eau à travers un tamis (12 mm) pour retenir les déchets de petite taille.

Décantation primaire

Épuration physique permettant une décantation de l'eau avec récupération des boues déposées au fond à l'aide d'un racleur à chaîne.

Traitement biologique à boue activée

Dépollution biologique des eaux usées par culture de microorganismes en suspension dans l'eau (traitement de 50% des eaux usées de la step, les autres 50% sont traités dans la biologie à cultures fixées).

Épaississement des boues

Avant la digestion les boues sont épaissies. Une partie de leur eau est éliminée par décantation et écoulement.

Digestion et valorisation des boues

Les boues sont digérées dans deux silos de 3000 m3 chacun. La production de biogaz combinée à un couplage chaleur-force permet de couvrir 65% des besoins électriques de la step et 100% des besoins en chaleur.

Désodorisation

L'ensemble des bassins de la step sont couverts. L'air de tous les locaux est ainsi traité sur l'installation de désodorisation au moyen d'un procédé physico-chimique.

Traitement biologique à cultures fixées

Dépollution biologique des eaux usées par culture de microorganismes fixés sur un matériau filtrant, biofiltration, (traitement de 50% des eaux usées de la step, les autres 50% sont traités dans la biologie à boue activée).

Filtration

L'eau usée subit en dernière étape une filtration à travers un lit de sable qui permet d'abattre la matière en suspension et le phosphore total. L'eau est ensuite déversée dans le lac.

Les normes des rejets dans le lac imposées à la Step sont :

Demande biologique en oxygène (DBO5)

< 10 mg/l

Carbone organique (Corg) < 10 mg/l

Demande chimique en oxygène (DBO5)

< 30 mg/l

Matières en suspension (MES)

< 10 mg/l

Phosphore total (Ptot)

< 0.30 mg/l

Rejets dans le lac de Neuchâtel