Service des Infrastructures Neuchâtel
 > Accueil  > Parcs et promenades  > Gestion des arbres  > Arbres à faune
Page pour impression


Arbres à faune

Les tronc d'arbres offrent des refuges pour les oiseaux nicheurs et pour les insectes  

Localisation

Au Plan, au Mail et aux Saars.

Travaux réalisés

Les arbres sont coupés de façon à ne garder que le tronc. De cette manière, l’arbre ne représente plus aucun danger pour la population, mais garde son utilité pour la faune. Certains insectes spécifiques, mais aussi des oiseaux ou des chauves-souris peuvent y trouver refuge.

Tronc utile à la faune
Action pour la scintillante

Les branchages résultant de l’élagage, servent à aménager des tas de bois : ces derniers ont l’avantage d’attirer en plus, des petits rongeurs, des petits reptiles et des batraciens si le tas de bois est proche d’un étang.

Branchages servant d'habitat
Tas de bois

Niche écologique
Création d'une niche pour chauve-souris

Contexte et but

Les habitats recherchés par de nombreuses espèces d’insectes comme des cavités, les troncs creux, les branches cassées et le bois mort ne s’observent que sur les plus vieux arbres.

La surexploitation des forêts pour la production de charbon de bois qui dura jusqu’au début du 20e siècle, l’enrésinement massif des forêts de plaine, ainsi que l’abattage des arbres en pleine force de l’âge, expliquent la rareté des vieux arbres. En ville les vieux arbres sont relativement nombreux. Il est donc important de les préserver au maximum afin de permettre à la biodiversité de perdurer.


Action pour la scintillante rutilante (137 Ko)
Affiche de "Nature en ville" (206 Ko)